A : définition du mot 'à' dans le dictionnaire français - CocoLeDico.com

Alphabet

A - B - C - D - E - F - G - H - I
J - K - L - M - N - O - P - Q - R
S - T - U - V - W - X - Y - Z

J'ai pas trouvé

à

Préposition

Voir les mots dérivés de à.

Définition de "à"

Wiktionnaire

Définition 1 :
à
Introduit un complément de destination. Je vais à la plage. Arriver à bord. Il vient à nous. Tournez à droite, puis à gauche.

Définition 2 :
à
Introduit un complément de lieu. Nous étions à Madrid. La route de paris à Versailles. Mettre pied à terre. J’irai jusqu’à tel endroit.

Définition 3 :
à
Introduit un complément de temps. Les cloches sonnent à midi. À ma mort, il héritera de cette maison. À la troisième sommation, ils se retirèrent.

Définition 4 :
à
Introduit un complément de manière. Ils sont partis à l’anglaise.

Définition 5 :
à
Introduit le possesseur. Ce livre est à moi. Cette ferme appartient à mon père. Rendez à César ce qui est à César. Il a un style, une manière bien à lui.

Définition 6 :
à
Introduit un complément d’objet indirect. Écrire à son ami. Obéir à la loi. Il demande à sortir. Donner une bague à quelqu’un. J’ai prêté ce livre à mon frère. Enseigner la géographie à un enfant.

Définition 7 :
à
Désigne la destination, l’usage. Moulin à farine. Pot à l’eau. Maison à vendre. Chambre à coucher. Vache à lait. Prendre quelqu’un à témoin.

Définition 8 :
à
Dans certaines phrases elliptiques, marque la consécration, renvoi à une personne. À Dieu très bon et très grand. Hymne à Vénus. À Monsieur le Ministre des finances… À moi! À l’assassin! Au secours!

Définition 9 :
à
Il sert à désigner l’institution, l’établissement auquel une personne est attachée. Conseiller à la Cour de cassation. Avocat à la Cour d’appel de paris.

Définition 10 :
à
S’emploie dans quelques locutions elliptiques servant à désigner par son enseigne un Hôtel, un magasin. Au Cheval blanc. À la Boule d’or.

Définition 11 :
à
Il sert aussi, dans quelques locutions, pour introduire une durée. Louer à l’année. Rente à perpétuité.

Définition 12 :
à
Marque la provenance. Puiser de l’eau à une fontaine. Prendre à un tas. La poésie grecque commence à Homère.

Définition 13 :
à
Suivi d’un infinitif, prend des sens très différents. À le voir, on juge de son état. → En le voyant, etc. À ne considérer que telle chose, → En ne considérant que telle chose ou Si on ne considère que. À le bien prendre. À tout prendre. À voir les choses de sang-froid. À compter de ce jour. À partir de telle époque. Facile à dire. Bon à manger. À l’en croire, à l’entendre, etc., → S’il faut l’en croire, etc. À dire la vérité, à vrai dire, à parler franc, à → ne rien dissimuler, etc., Pour dire la vérité, etc. À la paume. Vin à boire, Vin bon à boire. C’est un ouvrage à recommencer, → Qu’il faut recommencer. C’est un avis à suivre, → Qu’il faut suivre. C’est un homme à récompenser. Il en est plus à craindre. Il n’en est que plus à estimer. C’est un homme à pendre. C’est un livre non seulement à lire, mais à relire souvent. On dit dans un sens analogue Vous n’avez qu’à parler, qu’à vouloir, etc. C’est une affaire à vous perdre, Qui pourra vous perdre. C’est un procès à ne jamais finir. C’est un conte à dormir debout, Qui pourrait faire dormir debout. Il est homme à se fâcher, Capable de se fâcher. Cela n’est pas à dédaigner, Cela n’est pas méprisable. Cette place est à prendre. Je suis encore à savoir comment… J’ignore comment…

Définition 14 :
à
Devant un infinitif, il peut quelquefois s’expliquer par De quoi. Verser à boire. Il n’a pas à manger. Il ne trouve pas à s’occuper. Il y aurait à craindre. Trouver à redire. Il n’y a pas à balancer. On dit dans un sens analogue Le temps que j’ai à vivre, Pendant lequel je dois vivre. L’argent que j’ai à dépenser, Que je puis ou que je dois dépenser. N’avoir rien à répliquer, ne trouver rien à répondre.

Définition 15 :
à
Il se place encore devant l’infinitif des verbes, dans divers autres sens. Ainsi on dit. Je suis ici à l’attendre.

Définition 16 :
à
Suivi d’un nom, signifie Au prix de. Dîner à trente francs par tête. Emprunter à gros intérêts. Placer ses fonds à cinq pour cent. Les places sont à dix francs. Acheter du drap à vingt francs le mètre. Vendre à bon compte. Donner une marchandise à vil prix, à bon marché, etc. Vivre à peu de frais.

Définition 17 :
à
De telle ou telle façon. Aller à la débandade. À la hâte. À l’improviste. À merveille. À la légère. À la diable, etc.

Définition 18 :
à
Au moyen de. Pêcher à la ligne. Jouer à la paume. Se battre à l’épée, au pistolet. Mesurer à l’aune, au mètre. Dessiner à la plume. Tracer au crayon, au compas. Travailler à l’aiguille. On dit de même par ellipse Des bas à l’aiguille, au métier, etc.

Définition 19 :
à
Selon, suivant. À mon gré. À sa fantaisie. À sa manière. À mon choix. À votre avis. À ma gauche. À leur jugement. Chapeau à la mode. Habit à ma taille. Parler à son tour. Marcher à son rang. À la rigueur, on pourrait admettre cette opinion. À votre compte, je serais votre débiteur. À ce que je crois, vous voulez partir. Boire à sa soif. Manger à sa faim. Dieu fit l’homme à son image. Il voulut, à l’exemple de son père… à la vérité, à plus forte raison, etc.

Définition 20 :
à
Jusqu’à. Il est amoureux à la folie. Je suis malade à garder le lit. On dit aussi avec un infinitif Souffrir à crier.

Définition 21 :
à
Avec. Table à tiroir. Canne à épée. Voiture à deux roues. Clou à crochet.

Définition 22 :
à
Contre. Dos à dos. Corps à corps. Face à face.

Définition 23 :
à
Quelquefois il se rapproche de la signification d’Après. Goutte à goutte, → une Goutte après l’autre. Démonter une pendule pièce à pièce. Pas à pas. Mot à mot. Sou à sou. Peu à peu. Deux à deux.

Définition 24 :
à
Il s’emploie quelquefois quand on veut exprimer un Nombre approximatif. Cinq à six lieues. Vingt à trente personnes. Quinze à vingt francs.

Définition 25 :
à
Suivi d’un nom de nombre, indique une action faite conjointement par deux ou plusieurs personnes. Louer une maison à trois. Être à deux de jeu.

Définition 26 :
à
Quelquefois à, placé devant le relatif, sert à former des locutions elliptiques qui expriment une sorte de rivalité, de concurrence. Ils dansaient à qui mieux mieux. C’est à qui ne partira point. Tirons à qui fera, à qui jouera le premier. Ils s’empressaient à qui lui plairait davantage. Disputer à qui obtiendra une faveur.

Définition 27 :
à
Par, à raison de, à.

Définition 28 :
à
Modèle:rare Se précipiter. Lũ trẻ à vào vườn — Les gosses se précipitent dans le jardin.

Définition 29 :
à
Modèle:term Ah ! Oh ! à! vui quá ! — Oh ! Que c’est gai !

Définition 30 :
à
Modèle:term Tiens!; tenez. à ! tôi quên báo cho anh một tin — Tiens ! J’ai oublié de t’annoncer une nouvelle.

Définition 31 :
à
Modèle:term N’est-ce pas ? Hein ?. Mày không muốn nói à ? — Tu ne veux pas parler, n’est-ce pas ?

Votre définition de "à"

Coco vous propose de rédiger votre propre définition du mot « à ».

Définition du mot "à" (autres sites)