BI¿½CLER : définition du mot 'b�cler' dans le dictionnaire français - CocoLeDico.com

Alphabet

A - B - C - D - E - F - G - H - I
J - K - L - M - N - O - P - Q - R
S - T - U - V - W - X - Y - Z

J'ai pas trouvé

Voir les mots dérivés de .

Définition de ""

Académie française, 8ème édition

Définition 1 :
Fermer une porte ou une fenêtre par-derrière avec une barre ou autre chose. Bâcler un bateau, Le mettre dans un lieu commode du port, pour la charge et la décharge des marchandises. Dans cette acception et la précédente il est maintenant peu usité. Fig. et fam., C'est une affaire bâclée, C'est un traité conclu, une affaire terminée. Il signifie figurément et familièrement Expédier un travail à la hâte. Il a bâclé en huit jours un mémoire qui demandait un mois de travail. Ce n'est pas faire l'ouvrage que d'aller si vite, c'est bâcler la besogne.

Wiktionnaire

Définition 1 :
Fermer une porte ou une fenêtre par-derrière avec une barre ou autre chose. Bâcler un bateau, Le mettre dans un lieu commode du port, pour la charge et la décharge des marchandises. Dans cette acception et la précédente il est maintenant peu usité.

Définition 2 :
(Figuré) (Familier) … C’est une affaire bâclée, C’est un traité conclu, une affaire terminée.

Définition 3 :
(Figuré) (Familier) Expédier un travail à la hâte. Il a bâclé en huit jours un mémoire qui demandait un mois de travail. Ce n’est pas faire l’ouvrage que d’aller si vite, c’est bâcler la besogne.

Votre définition de ""

Coco vous propose de rédiger votre propre définition du mot « ».

Définition du mot "" (autres sites)